Règlement de juges Fondation Internationale des Juges Indépendants.                              Adaptation française : Sonia Martin.

Commission d’examens : 

Président   Juge international    Mr. P. J. Peters                                                       Secrétaire  Juge international    Mr. J. Peters                                                          Trésorier     Juge International    Mme. C. Kleinendorst

La commission d’examens est autorisée à prendre une décision indépendamment de ce règlement dans des cas bien spécifiques.

Un juge international est un juge qui a déjà au moins jugé dans 4 pays différents.  Si ce n’est pas le cas, il est juge.

Explication concernant l’examen :

2 juges reconnus feront passer l’examen.  Ces même juges devront avoir  au moins 2 années de compétence pour la race/variété concernée par l’examen et avoir également jugé au minimum 4 fois cette race dans des Expositions Internationales Félines.

Les examens peuvent avoir lieu dans les Associations Félines reconnues par la Commission d’examens lors d’une Exposition Internationale Féline.

En 1er lieu, il faut répondre à une condition pour pouvoir être élève-juge.

Examen d’élève-juge Avant de pouvoir passer un examen d’élève-juge, le candidat doit répondre aux conditions suivantes :

  1. Le candidat doit avoir 18 ans au moins.
  2. Le candidat doit avoir au moins 3 années d’expérience d’élevage de chats de race.
  3. Le candidat doit pouvoir présenter au moins 10 attestations d’assesseur obtenues en une période d’au moins un an chez au moins 5 juges différents.

Matière d’examen de l’élève-juge:                                                                                                    

Cet examen est valable pour les races à poil long, poil mi-long et poil court.

Cet examen comprend 30 questions concernant la connaissance générale des chats.  C’est un examen écrit, sans consultation de référence, qui se passe sous la  surveillance de 2 juges reconnus et qui durera 90 minutes maximum.   Le candidat sera refusé si le résultat est inférieur à 70%.  Dans le cas d’un résultat oscillant entre 70 et 80%, les examinateurs pourront demander une explication orale.  Si celle-ci est suffisante, le diplôme sera décerné.

Examen théorique d’un groupe de race :                                                                      

 Le candidat doit avoir 21 ans au moins.

Le Lors du 1er examen théorique, il faut présenter 10 attestations d’élève-juge d’au moins 5 juges différents lors d’Expositions Internationales Félines.

Cette attestation doit mentionner si possible la race et le nombre de chats jugés.  Il faut au moins avoir vu 60-80 chats pour l’examen des grandes races.  Pour les groupes de petites races, le nombre est à l’approbation de la commission d’examen.

Avant chaque examen théorique, le candidat doit présenter au moins 5 attestations d’élève-juge concernant le groupe de race concerné par l’examen et ce chez au moins 3 juges différents.

La demande d’un examen doit parvenir par écrit au plus tard 6 semaines avant l’examen à la Commission d’examens et à l’association concernée par l’organisation de l’examen.   Toutes les attestations nécessaires doivent être envoyées à la Commission d’examen.  Il faut également mentionner l’association où l’examen aura lieu.

L’examen théorique comprend 20 à 25 questions sur le phénotype et le standard de la race concernée par l’examen.  La durée de cet examen théorique est de maximum 80 min.

Le candidat est refusé si le résultat est inférieur à 70%.   Dans le cas d’un résultat oscillant entre 70 et 80%, les examinateurs pourront demander une explication orale.  Si celle-ci est suffisante, le diplôme sera décerné.

Examen pratique pour un groupe de race.
Avant de passer un examen pratique pour un groupe de race, le candidat doit avoir obtenu l’examen théorique du groupe de race/variété concerné.

Un examen pratique doit toujours avoir lieu dans la salle des juges d’une Exposition Internationale Féline.  On observe la manière de juger du candidat, à savoir si il/elle juge bien les chats sur base du standard.

Contenu de l’examen pratique :
Afin de pouvoir déterminer si le candidat :

  1. Est apte à dire si les chats correspondent aux standards reconnus sans avoir consulté des références.
  2. Est apte à placer les chats dans le bon ordre.
  3. Est apte à défendre ses décisions avec des arguments.
  4. Est apte à écrire un rapport de jugement en Néerlandais correct ou dans sa langue nationale à condition qu’il y ait un juge présent qui maîtrise la langue nationale du candidat.

Le candidat doit pouvoir faire un examen pratique selon les critères ci-dessous : jugement parallèle avec 2 juges examinateurs. Le candidat rédige un rapport de jugement pour tous les chats concernés par l’examen.

De plus, les chats doivent être déterminés par couleur,  donc l’association fournit des rapports de jugement sans mention de couleur.

De plus, le candidat doit établir une proposition de BIV, de BIS et de BOB parmi les chats qu’il/elle a jugé.

Les juges examinateurs compareront ces rapports de jugements avec les rapports de jugements des juges, qui ont jugés les chats concernés.  Ensuite, il y a un entretien avec les 2 juges examinateurs, éventuellement en présence des chats jugés.
Le candidat peut avoir une différence d’opinion sur l’ordre de placement pour autant que celle-ci soit soutenue par des arguments bien fondés.
L’examen pratique comprend le jugement de 20 chats minimum à 25 chats maximum.  La commission d’examen avisera dans le cas des races qui n’atteignent pas ce quota en expo.

Si le candidat ne réussit pas son examen pratique, il doit présenter au moins 2 nouvelles attestations d’élève-juge concernant la race à dater du dernier examen raté.  Un examen de repêchage sera organisé 2 mois après l’échec.

Après avoir rater 3 fois l’examen pratique d’une race, il faudra repasser un examen théorique pour cette race.

Après l’obtention d’un examen, le candidat juge peut passer un examen pour un autre groupe de race dans un délai d’au moins 3 mois.

On peut également passer un examen à l’étranger pour autant qu’il y ait un nombre suffisant de chats présents pour l’examen.  En Allemagne, de préférence dans une association membre de Catcollect, de WACC.  En Belgique, chez BCF.  En France, dans une association reconnue par le LOOF.  Ou dans une autre association absolument reconnue par la Commission d’examen.

Groupes de races pour lesquels on peut passer un examen :

Persan PL/Exotic PC
Maine Coon
Chat des Bois Norvégiens
Sibériens/Neva Masquerade
Ragdoll/Sacré de Birmanie
Angora Turc/Turc de Van
British PC/British PL/Chartreux
Abyssin/Somali
Oriental PC/Mandarin/Siamois/Seychellois PC + PML/Balinais/Thaï
Bleu russe/Nebelung/Korat
Burmese/Tonkinois/Singapura/Asian (dont Bombay, Burmilla, Tiffany)/Tibétain
Scottish Fold/Highland Fold/Bobtail
Japonais PC + PML/American Curl PC + PML
Bengale PC + PML/Ocicat/Mau Egyptien
Rex Devon/Rex Cornish/Selkirk Rex/Sphynx/Don Sphynx/Peterbald

Code d’honneur :

  • Les juges doivent en tous les cas juger selon les standards de race reconnus et les conditions du chat. Les juges ne tiennent pas compte de leurs préférences personnelles.
  • Les juges eux-mêmes n’exposent pas de chats à une exposition féline dans laquelle ils doivent également juger et coordonner ; de même qu’il ne peut y avoir dans cette même expo des chats exposés par le conjoint ou le partenaire du juge.
  • Si un juge doit juger un chat provenant de sa propre chatterie, il n’en parlera ni aux exposants ni aux collègues juges.
  • Les juges décident toujours selon leur propre opinion et ne se laissent jamais influencer par des exposants ou des organisateurs d’expositions félines.
  • Les juges acceptent et respectent les collègues juges ainsi que leurs décisions.   Ils ne feront pas non plus de commentaires à des tiers si le chat n’a pas été jugé par eux-mêmes.
  • Les juges et les élèves juges doivent se rendre compte qu’ils contribuent au succès et au bon déroulement des expositions félines. Ils doivent tout mettre en œuvre pour que la conception ‘juge’ soit digne de ce nom.
  • Les juges et les élèves juges ne doivent pas se rendre dans les carrés des exposants tant que le BIS n’est pas terminé.
  • Un membre du comité d’une association ne peut pas passer un examen à une exposition féline organisée par l’association concernée.
  • Les juges ne doivent pas solliciter une invitation à venir juger.
  • Les juges ne peuvent pas faire passer un examen à leur conjoint ou à des membres de leur famille.

Les nouveaux candidats qui ont entamé une formation de juge sont supposés avoir signé une attestation dans laquelle ils déclarent respecter le règlement et le code d’honneur.

Conseils et tâche de l’association qui organise l’examen.

Un juge international est un juge qui a déjà jugé dans un minimum de 4 pays.  Si ce n’est pas le cas, on parle d’un juge.

Une association féline est priée de demander au juge si il/elle accepte un élève juge et pour quelles races.

Les 2 juges reconnus qui font passer l’examen doivent être présents dans la salle des juges pendant cet examen, afin qu’il se déroule de manière aussi transparente que possible.  Ces juges peuvent également contrôler qu’il n’y ait pas consultation de références ; ni de contact avec des tiers, des propriétaires ou des exposants des chats à juger.

Examen théorique :

S’occuper des questions et des 2 juges reconnus qui contrôleront l’examen.  L’idéal est de commencer l’examen vers 8h30, de manière à avoir 1h30 pour terminer à 10h.  Contrôler l’examen immédiatement.

Si le candidat a réussi, l’association ayant organisé l’examen doit procurer un diplôme avec le logo de l’association, l’adresse et la date de l’exposition féline, le nom du candidat participant et la race pour laquelle l’examen a été organisé.  Le diplôme doit être signé par le président de l’association concernée et les 2 juges examinateurs concernés par l’examen.

Si le candidat a réussi l’examen théorique, l’examen pratique peut avoir lieu en même temps que les autres jugements.

Examen pratique :

Prévoir des rapports de jugements pour 20 à 25 chats, sans mention de la couleur des chats selon les possibilités du programme informatique mais bien les autres caractéristiques, à savoir race, classe et sexe.

Prévoir un bon assesseur qui va chercher les chats chez les propriétaires et les présente au candidat.  Si le chat est difficile à manipuler, le propriétaire pourra exceptionnellement le présenter lui-même, mais il s’agit là d’une exception.  Veillez à ce qu’il n’y ait personne d’autre à la table de l’examen que l’assesseur afin que le candidat puisse travailler en toute tranquillité.

Les copies des rapports de jugements doivent être conservées afin de pouvoir contrôler l’examen.  Les rapports de jugement des chats concernés par l’examen doivent être conservés séparément au secrétariat pour que les juges examinateurs puissent les utiliser pour contrôler l’examen.

En cas de réussite du candidat, prévoir un diplôme mentionnant : le logo de l’association, le lieu et la date de l’exposition féline, le nom du candidat, la race concernée par l’examen et la mention ‘examen pratique’, la signature du président et les signatures des 2 juges examinateurs.

Remarque :

Les 2 examinateurs doivent eux-mêmes juger une partie des chats concernés par l’examen.  Il peut également y avoir des chats jugés par un autre juge.  Il faut alors demander au juge concerné si les rapports de jugements peuvent être utilisés pour contrôler l’examen.

Un membre du comité d’une association ne peut pas passer d’examen dans sa propre exposition féline.